Les RIM ce sont deux journées de rencontre, la première au Domaine de Tizé à Thorigné Fouillard et la seconde aux Champs Libres à Rennes pour :

  • Réunir à la même table l’ensemble des petits et grands mondes qui composent l’univers de la construction.
  • Élaborer un langage commun et une vision cohérente et juste des grands enjeux d’avenir.
  • Tisser un réseau de recherche et d’inter-connaissance à la fois régional et national.

 

UNE THÉMATIQUE EN FILIGRANE : LA RUINE 

La thématique de la ruine se développera en filigrane pour interroger les vestiges du passé et le réemploi du futur.

  • Si le monde était à refaire, que faire de nos ruines ?
  • Que construire en priorité, pour recréer du commun et répondre au besoin primaire de l’humain de faire « société » ?

LE COLLECTIF ANIMÉ EN RÉSIDENCE

Nous avons choisi d’accueillir en résidence le Collectif Animé composé de Pierre Brogniart, Maxime Kerneis et Manuel Jouault qui sont designer-plasticien, paysagiste-concepteur, et penseur-plasticien, pour expérimenter à l’échelle des RIM de nouvelles manières de penser ensemble et de traduire en terme de formes le fond de nos pensées.

DE NOMBREUX CO-ORGANISATEURS

Les RIM sont une initiative d’Au bout du plongeoir avec l’ANPU – Agence Nationale de Psychanalyse Urbaine, le POLAU – pôle art et urbanisme, la Fédé Breizh des arts de la rue, le Fourneau – centre national des arts de la rue et de l’espace public, l’Hotel Pasteur et la coopérative culturelle Cuesta.

En partenariat avec l’ENSAB – Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Bretagne et Les Champs Libres. Avec le soutien de Rennes Métropole et du Ministère de la culture – DRAC de Bretagne.

Ces rencontres s’inscrivent dans l’événement « Les Bons Jours Au bout du plongeoir ! » du 26 au 29 septembre.

Découvrez le programme ICI  et le formulaire d’inscription ICI

Plus d’informations : sea(at)auboutduplongeoir.fr

 

PROPOS INTRODUCTIFS : SONIA LAVADINHO

Sonia Lavadinho est anthropologue urbaine, géographe, chercheuse associée au Centre de Transports de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne et fondatrice de Bfluid, un cabinet spécialisé dans la recherche et la prospective en mobilité.
En tant que spécialiste internationale des questions de mobilité et de leurs implications sur les transformations urbaines elle collabore avec les différents mondes de la construction et de l’aménagement (autorités locales, les gouvernements nationaux, les opérateurs de transport et les principaux acteurs de l’immobilier) en France et à l’international pour inventer de nouvelles manières d’habiter, de se mouvoir et d’investir les espaces publics.

VEILLÉE AUTOUR DU FEU :

Catherine Proux est architecte DPLG et Architecte du Patrimoine. Elle a créé son agence à Paris puis à Rennes et œuvre à la préservation, la restauration et la valorisation du patrimoine bâti.

Laurent Petit est psychanalyste urbain. Après une brève carrière d’ingénieur et une immersion dans le monde du spectacle, il jette les bases d’un genre nouveau, le spectacle para-scientifique et suite à sa rencontre avec des architectes donne naissance à la première science poétique digne de ce nom qu’est donc la psychanalyse urbaine.

Olivier Gaudin est philosophe et maître de conférence à l’école de la nature et du paysage de Blois. À la croisée des sciences sociales et de l’histoire culturelle des paysages, il est l’auteur de nombreux articles sur la question des paysages en mutation.

Diane Scott est metteuse en scène, critique et chercheuse. Elle est l’auteure du livre Ruine : invention d’un objet critique dans lequel elle s’interroge sur les ruines nouvelles, leurs manières de redessiner nos paysages et d’éveiller nos désirs.