Faire savoir, transmettre, être une ressource… Voici quelques-uns des enjeux propres à toute aventure qui se déploie dans la durée et qui se nourrit – non du repli sur soi ou de ses certitudes – mais davantage du désir de dialoguer, de se confronter, de partager des processus de constructions, de (ré)inventer des manières de faire

L’aventure d’Au bout du plongeoir est singulière à plus d’un titre : multiplicité des pratiques artistiques et des champs de recherche, corrélation entre les infrastructures d’Au bout du plongeoir et le projet de l’association, singularité des modes de fonctionnement.

Comment rendre compte alors de la philosophie et de la posture de travail propre à un projet développé au sein d’un lieu, et pas uniquement de ce qui se passe dans celui-ci ?

C’est à la lueur de ces constats et questionnements que nous mettons en œuvre des projets autour de 3 priorités : Faire savoir / Transmettre / Partager nos richesses. Cela se traduit concrètement sous différentes formes et différentes échelles telles que l’organisation de rencontres et de séminaires, la mise en place de laboratoires, la mise en œuvre de compagnonnages avec des artistes, des associations et des organismes de secteurs variés (art, éducation, culture, santé, architecture, sciences humaines,…).

Plaquette d'information sur Au bout du plongeoir

Toutes les informations sur les 4 lignes directrices d’Au bout du plongeoir dans la plaquette en téléchargement ci-dessous.

Télécharger