La philosophie de notre projet est placée sous un double signe : l’ouverture ET le lien entre l’art et la société.

L’OUVERTURE :
… notre manière de travailler témoigne de ce désir
de rencontres, de croisements, de frottements
entre des champs disciplinaires différents (artistiques et
autres), entre des populations différentes (créateurs d’œuvres et autres), … le Domaine de Tizé est un espace de travail, ouvert aux expérimentations.

LE LIEN ENTRE L’ART ET LA SOCIÉTÉ :
… la matière du travail artistique s’articule le plus souvent autour de faits, sujets ou problématiques de société,
…le Domaine de Tizé est un espace public, un espace à vivre …
Concrètement, plusieurs assemblées de réflexions (qu’elles soient internes à l’association ou ouvertes au public) permettent de définir la philosophie du projet, participent à son élaboration, et constituent en soi un véritable enjeu démocratique : séminaire des membres fondateurs, conseil d’administration, assemblée poétique, clubs…
Les clubs, instances de réflexion et forces de proposition, sont une composante importante dans le fonctionnement transversal d’Au bout du plongeoir. Ils sont constitués de membres fondateurs de l’association, d’administrateurs auxquels se joignent régulièrement des « personnes-ressources » (membres de l’association ou citoyens de la sphère artistique et/ou d’autres sphères professionnelles) :
Le Club des Organisations définit les principes d’organisation du projet associatif,
le Club SEA décide des grandes orientations du devenir architectural du site de Tizé,
le Club Sans Titre réfléchit aux enjeux de communication de notre aventure,
le Club Entreprendre réunit des acteurs de divers champs professionnels autour de l’acte de création, sa genèse et son processus,
le Club Richesses définit et révèle les richesses matérielles et immatérielles de notre aventure.

Plaquette d'information sur Au bout du plongeoir

Toutes les informations sur les 4 lignes directrices d’Au bout du plongeoir dans la plaquette en téléchargement ci-dessous.

Télécharger