On plonge ?

Chantiers d’artistes en juin

Chantiers d'artistes

En ce mois de juin, Au bout du plongeoir accueille :
La 7è vie de Patti Smith
L'équipe de Benoît Bradel autour du spectacle La 7è vie de Patti Smith d'après les textes de Claudine Galea, du 4 au 12 juin

En 2017, Benoît Bradel est venu travailler au Domaine de Tizé la mise en scène de La 7è vie de Patti Smith, une création inspirée de la pièce radiophonique Les 7 vies de Patti Smith et du roman Le corps plein de rêves de Claudine Galea.

Ce spectacle rencontre un beau succès public et sera présent au festival d’Avignon cet été. De nombreuses dates sont programmées l’an prochain et il devient nécessaire à l’actrice Marie-Sophie Ferdane d’être remplacée sur certaines représentations. Aussi, l’équipe de Benoît Bradel revient travailler ces jours prochains à Tizé avec l’actrice Marina Keltchewsky. Deux premières représentations seront ouvertes au public le 12 juin pendant l’Assemblée Générale peu Ordinaire d’Au bout du plongeoir.
Réservations ici

Photographie : Benoît Bradel

 


Philippe Baron autour de son projet « Le cinématorium » du 11 au 13 juin

Philippe Baron est documentariste, il viendra au domaine de Tizé pour réfléchir à un nouveau projet :« L’idée est d’offrir à des volontaires la possibilité d’enregistrer une vidéo destinée à « après eux» ; un message destiné au futur, comme une bouteille à la mer. Ces messages seront ensuite déposés dans un lieu conçu et construit à cet effet : un cinématorium que l’on pourra visiter. »

 

 

 

 

Nicolas Petisoff du 12 au 14 juin pour son projet "Parpaings"

Le 19 septembre 2017, Nicolas est retrouvé par sa famille biologique. D’enfant unique, il se découvre une nouvelle histoire, une nouvelle vérité. Quelles sont alors ses racines ? Qui est-il, et sur quoi est-il bâti…concrètement ? Avec spontanéité, humour et résilience, le comédien nous invite dans son chantier et dans la recherche de son identité en construction. Il interroge les secrets, les mensonges, les vérités d’hier. Il nous entraîne dans ce parcours vivant et sincère : deviens ce que tu es.

Photographie : Esther Launey

Les frères Pablof autour de leur projet "Le grand saut" du 10 au 21 juin
On peut se trouver sur le seuil et faire le grand saut pour tout un tas de raisons : entrer à l’hôpital, déménager, chercher un travail loin de chez soi, ne pas oser rentrer chez soi, s’affranchir du giron familial, s’exiler et n’être pas tout à fait arrivé, tomber amoureux, et bien d’autres choses encore. Le grand saut, c’est être au bout du plongeoir…
Depuis 2017, Les Frères Pablof, comédiens marionnettistes, ont débuté un tryptique autour des multiples façons de faire famille. Dans Le grand saut, troisième et dernier volet, ils se proposent d’interroger des personnes sur le seuil, entre deux vies, d’explorer des récits sur les vestibules familiaux.

Photographie : Raoul Pourcelle

Emmanuel Vigier et Agathe Dreyfus du 24 au 28

Agathe Dreyfus et Emmanuel Vigier, auteurs et cinéastes, retrouvent des patients et des soignants de l’hôpital Regnier et poursuivent l’écriture de « Ce foutu cube », initiée à Tizé en 2018. « Ce foutu cube » est une création à la croisée des chemins, née de la rencontre avec un texte de David Peace, tiré de Rouge ou Mort, roman anglais publié en 2014, sur le parcours de Bill Shankly, entraineur du Liverpool Football Club.

Photographie : Agathe Dreyfus

Actualités en lien